presse en ligne
Publié le - 683 clics -

Construction d'une maison de retraite pour SDF à Toulouse

Pour la grande majorité des sans abris, atteindre la soixantaine cela ne change pas grand-chose à leur quotidien. Car lorsqu’ils ne sont pas décédés (l’espérance de vie d’un SDF se situe entre 40 -50 ans), ils passent leurs vieux jours dans la rue. Ainsi, pour limiter le nombre de senior dans les rues, plusieurs collectifs d’associations en faveur des sans domicile fixe se sont réunis pour créer des maisons de retraite pour les sans abri.

C’est notamment le cas à Toulouse où, après 4 années passées à réfléchir au projet et à l’aménagement de la structure, la maison de retraite pour SDF devrait sortir de terre. L’initiative n’est pas une première sur notre territoire : deux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) accueillent déjà des sans domicile fixe parmi leurs pensionnaires habituels.

maison de retraite

Un projet difficile à monter

Alors que les maisons de retraite classiques accueillent des personnes âgées de 85 ans en moyenne,  es sans domicile fixe qui intègrent ces structures ont entre 60 et 65 ans, âge de la « retraite » pour les SDF.  Une prise en charge précoce jugée nécessaire pour cette population qui à la soixantaine est déjà très abîmée par la rue. Mais rien n’est gagné d’avance, car pour faire admettre un sans domicile fixe dans une maison de retraite, une dérogation du médecin du conseil général estobligatoire.

Une fois sortie de terre, la maison de retraite pour SDF de Toulouse sera baptisée « plateau gérontologique Jacky Grondin », en l’honneur d’un sans abri  des années 80, bien connu des habitants de la ville rose. Selon les organisateurs du projet, l’établissement comprendra un sas d’adaptation comme n’importe quelle autre maison de retraite, de manière à préparer les sans abris à leur entrée définitive. Selon le porte parole du projet, Serge Clément, le projet devrait s’étendre aux associations locales qui s’occupent des prostitués, une population qui connaît les mêmes soucis d’adaptation dans les maisons de retraite classique. L’ehpad toulousain pourrait également accueillir de vieux migrants.

Laissez votre commentaire à  propos de cet article

Derniers Articles de presse

  1. 18 Fév. 2016La ville fleurie de Drancy708 clics
  2. 1 Janv. 2016Le contrôle technique pour les voitures tunées839 clics
  3. 18 Déc. 2015Une assurance vie pour préparer sa retraite ?397 clics
  4. 17 Déc. 2015Tendance : la chevelure macaron, inspiration de la pâtisserie848 clics
  5. 17 Déc. 2015L’investissement loi Pinel en 2016858 clics